Communiqué de la FGTA-FO

AccorInvest prévoit de licencier 767 salariés malgré les nombreuses aides publiques dont a bénéficié le groupe.

Après une première mobilisation réussie, un courrier à la Ministre et une pétition lancée contre les PSE dans les entreprises ayant bénéficié d’argent public, les syndicats FO du groupe Accor et la FGTA-FO poursuivent la mobilisation.

Le 8 avril à 10h, de nombreux salariés sont appelés à manifester devant le siège d’Accor pour dire :

  • Non aux licenciements
  • Non à la suppression d’emplois
  • Non à la précarité

La manifestation se tiendra le jeudi 8 avril de 10h à 14h 82 rue Henri Farman 92130 Issy-les-Moulineaux

Par ailleurs, la FGTA-FO dénonce le non-respect du groupe Accor des droits fondamentaux dans ses investissements à l’international et soutient l’UITA, l’union international des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie restauration… dans ses démarches de lutte contre ces dérives.

L’UITA dénonce en particulier : un devoir de diligence insuffisant en matière de droits humains pour le premier portefeuille d’hôtels à acquérir en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Cameroun ; Des violations continues des droits dans les hôtels Accor en Indonésie et au Nigeria ; Les activités commerciales d’Accor avec la dictature militaire au Myanmar…


Source: Éditoriaux de jean-claude Mailly