Les attaques contre la Fonction Publique se multiplient : gel du point d’indice, non compensation de la hausse de la CSG, report des mesures du PPCR, jour de carence, annonce de la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires…
Le candidat Macron avait annoncé la revalorisation du traitement des fonctionnaires !
Bien au contraire, à aujourd’hui, c’est bien d’une baisse dont il s’agit quand on regarde sa fiche de paye !
Après des années de gel du point d’indice qui a diminué leur pouvoir d’achat, les fonctionnaires continuent d’être les victimes d’une politique d’austérité qui ne dit pas son nom.
Le gouvernement s’attaque également aux cadres collectifs acquis de haute lutte par les salariés du privé comme du public : après la contre-réforme du code du travail, il s’attaque maintenant au statut des cheminots avec comme cible dans son viseur la casse du statut de la Fonction Publique.
Méthodiquement, le Président Macron détricote, une à une, les protections des salariés avec pour ambition de généraliser la flexibilité et la précarité en privilégiant le recrutement d’emplois précaires en lieu et place d’emploi sous statut.
Ces politiques viennent fortement aggraver une situation où déjà, que ce soit dans les administrations de l’État, dans les hôpitaux publics et dans les collectivités territoriales, on ne compte plus les services fonctionnant dans des conditions dramatiques, sans les moyens nécessaires – qu’ils soient humains ou budgétaires – et dans lesquels les conditions de travail sont détériorées comme jamais.

IL EST IMPÉRATIF ET URGENT DE DIRE STOP !

C’est pourquoi, dans le cadre d’un appel national, l’intersyndicale des Pyrénées-Orientales CGT – FO – FSU – Solidaires – CFTC – CFE-CGC et FAFP appelle à se mobiliser :

JEUDI 22 MARS 2018 À 10H00
PLACE DE CATALOGNE SUR PERPIGNAN

Plus largement, l’intersyndicale des Pyrénées-Orientales CGT – FO – FSU – Solidaires – CFTC – CFE-CGC et FAFP appelle tous les habitants de ce département à se joindre à cette action car casser la Fonction Publique c’est casser le service rendu à l’usager.

Aujourd’hui encore plus qu’hier, Public – Privé, c’est le même combat !

Tous ensemble pour défendre une Fonction Publique de qualité !