Jeudi 4 octobre 2018, l’Union Départementale FO66 a fait sa réunion de rentrée à la salle Jordi barre de Pollestres.

Cette année, dans la perspective des élections professionnelles dans la Fonction Publique le 6 décembre, c’est Christian GROLIER, le Secrétaire Général national de la Fédération Général des Fonctionnaires FO qui était l’invité de Jérôme CAPDEVIELLE, le Secrétaire Général de l’Union Départementale FO66.

 

« La veille, Jérôme CAPDEVIELLE et Christian GROLIER sont allés à la rencontre des militants FO du Centre hospitalier de Thuir, de la Direction Départementale des Finances Publiques et de l’Education Nationale. Objectif : apporter tout le soutien de l’organisation aux structures de terrain et venir au contact des agents.

 

 

Le 4 octobre sur Pollestres, c’est près de 300 militants qui se sont donnés rendez-vous à la salle Jordi Barre pour écouter Jérôme CAPDEVIELLE faire le verbatim de l’année écoulée : « Une année économique et sociale de tous les dangers » d’après lui avec le 2ème volet de la Loi El Khomri « les ordonnances Pénicaud » qui ont fortement impactées le monde du travail.

 

Facilitation des licenciements, dégradation des conditions de travail, souffrance au travail, volonté d’abattre le collectif au bénéfice de l’individualisme, mise à mal du modèle social républicain de notre pays, sans oublier la « mère des batailles » la réforme des retraites autant de signes d’une grave détérioration du climat social actuel conduisant à terme à une fracture sociale préjudiciable au « vivre ensemble ».

Malgré tous ces obstacles visant aussi à museler et diminuer l’influence du syndicalisme revendicatif, l’Union Départementale FO des Pyrénées-Orientales se porte plutôt bien d’après Jérôme CAPDEVIELLE qui a mis l’accent sur le développement et le renforcement de ses nouvelles structures. Développer l’un des maître-mot du Secrétaire Général qui souhaite améliorer encore et encore le volet communication avec comme principal objectif : « mieux toucher les jeunes ». Autre volet mis en oeuvre par FO66, le syndicalisme de service : En plus de sa permanence juridique en droit du travail tous les mardis après-midi et gratuites pour ses adhérents, une équipe de militants motivés vient élargir le champ de l’aide juridique avec une permanence de l’Association FO des Consommateurs (AFOC 66) qui tous les mercredis sera à la disposition de ses adhérents pour solutionner d’éventuels problème liés à la consommation et au logement.
« Le syndicalisme de service au service des revendications », voilà comment résume ces initiatives syndicales départementales le Secrétaire Général FO66, Jérôme CAPDEVIELLE.

Christian GROLIER, le Secrétaire Général national de la Fédération Général des Fonctionnaires FO a, quant à lui, insisté sur l’importance de progresser lors des futures élections professionnelles dans la Fonction Publique qui se tiendront le 6 décembre prochain. FO66 qui défendra sa place de première organisation syndicale de la Fonction Publique dans le département a bien reçu le message et compte bien continuer son travail syndical du quotidien : informer, soutenir, orienter, défendre et promouvoir les agents des trois versant de la Fonction Publique.

Qu’ils soient issus de la Fonction Publique l’État, de l’Hospitalière ou de la Territoriale, une seule et même devise revenait lors de cette réunion : « Pas de République sans Service Public ». Un beau slogan pour une campagne de terrain au plus proche des préoccupations des agents. »